Grab up to 15% off coupon for top brands cellphones and tablets @GearBest. Valid: 1/1/2017- 1/9/2017

Drone pour débutant : lequel choisir ?

Malgré ce que certains peuvent répandre sur leur blog ou forum, nous avons tous été un jour débutant. Malheureusement, beaucoup l’oublie très rapidement. Et c’est malheureux car le choix d’un drone pour un débutant n’est pas un acte anodin. J’en avais d’ailleurs fait les frais lors de mon premier achat. Tout content d’avoir fait chauffer la carte bleue pour un drone à moins de 50€. J’ai été déçu de mon expérience. Je me suis alors dit. Je me remets à l’aéromodélisme et je vais me monter un avion thermique en kit.

Aujourd’hui, nous savons tous à peu près répondre à la question : Qu’est ce qu’un drone. Mais quel drone choisir pour débuter est une interrogation difficile à cerner. Il faut en effet connaitre son client, ce qu’il souhaite faire avec son quadricoptère. L’usage du drone sera-t-il professionnel ou de loisirs ? Le quadcopter est-il destiné à un adulte ou à un enfant ? Aurais-je besoin d’une caméra ?

Comme vous le voyez, d’importantes questions viennent rapidement à l’esprit. Lorsque l’on recherche le meilleur drone pour débuter.

Même si l’on peut échanger sur certains forums de discussions. Ce n’est jamais simple de faire un choix. Surtout le premier d’ailleurs. Cette forme de dépucelage peut se montrer heureuse ou très désagréable. Tout dépend le budget que l’on aura à y consacrer. Mais aussi les informations que nous aurons pues glaner ici et là.

Je vais donc tenter de répondre à quelques unes de vos interrogations. Je pense même d’ailleurs que plusieurs articles seront nécessaires pour explorer ce sujet.

Choisir un drone pour débuter : Quand le choix devient un vrai casse tête !

Dans un marché en forte expansion, avec une croissance de 1200% à horizon 2020, le drone a un bel avenir. Tous les jours, on voit arriver une nouvelle marque. Et des nouveautés quant aux performances. Pas simple de s’y retrouver lorsque l’on débute.

Lors de mes débuts dans l’aéromodélisme, j’avais envie de tester. Je me suis alors dirigé vers quelques blogs spécialisés pour prendre des infos. Je voulais savoir en gros comment ça marchait. Les principaux doutes levés, je me suis pris un drone chinois pas cher. A moins de 50€, je me disais que je testerais sans risques. Bien m’en a pris car ce drone fut une vraie calamité. Des problèmes de stabilisation, une autonomie ridicule, autant vous dire que j’ai vite déchanté. Allant même à me dire : mais pourquoi ils craquent tous pour les drones ces idiots ?

M’interrogeant sur mon achat de quadricoptère, j’ai posé des questions à des pros. Ils m’ont alors dit que j’avais fait un mauvais choix. Et que ce n’était surtout pas le drone à choisir pour débuter. Mais pourtant les gourous « dronistes » vantaient que c’était le meilleur pour commencer. Certainement le best of the best pour vendre des quantités phénoménales à bas prix. La qualité, on repassera donc.

Comme quoi, avant d’acheter, il faut être conseillé. Et surtout bien conseiller ! Les vendeurs de machines à laver qui se lancent sur le secteur sont légions. Et avoir un véritable pro en tant qu’interlocuteur n’est pas très simple. Le mieux est encore de s’inscrire dans un club d’aéromodélisme et de partager nos expériences. Il faudrait même lancer le concept de drone-péro un jour. Un truc où l’on partage nos expériences en sirotant, avec modération, un petit apéro. Au moins, on testerait les drones des autres et on se ferait un avis rapide.

Le tableau est donc posé avec mon ton et mon style particulier. Je ne suis pas langue de bois. Quand ça ne me plait pas, je le dis. Si une boutique m’envoie un jour un drone pour test. Qu’elle ne s’attende pas à une éloge funèbre. Surtout si le quadricoptère est une véritable merde.

On va redevenir un peu plus sérieux. Et lister les différents types de drones que les débutants pourront se procurer.

Quel est le prix d’un drone ? : le budget à prévoir pour assouvir votre passion

Si vous êtes un lecteur assidu, vous avez du voir des bons plans passés avec tous les prix. Il est clair que le marché du drone en France propose une large fourchette de prix. Allant ainsi de 30€ à 4.000€ pour les drones les plus performants.

En tant que débutant, il est clair que vous n’allez pas vous équiper d’un multirotor à 4.000€. La plupart du temps, vous aurez un budget oscillant entre 100 et 300€. Vous avez une passion naissante mais vous n’allez tout de même pas vous disputer avec Madame. En plus, comme elle dit, tu n’est plus un enfant. Pourquoi tu veux jouer avec un drone !

Le conseil que je vous donnerais pour débuter avec un drone serait de choisir un mini drone. Ce sont d’ailleurs les plus abordables en terme de tarif. Par ailleurs, certains possèdent de très bonnes performances. Et sont même équipés d’une caméra pour prendre des clichés.

J’y reviendrais plus bas, mais les drones à moins de 50€ sont avant tout des jouets. Et je pense, que mis à part pour les enfants, ils ne répondront pas à vos attentes.

Quel modèle de drone choisir : mini drone, quadricoptère, multi-rotor …

De nombreuses options sont envisageables. Le mini drone possède mes faveurs pour débuter. En effet, cette typologie de drones permet de s’amuser et de bénéficier d’un produit évolutif. Par exemple la marque Hubsan propose différents modes de fonctionnement sur ses aéromodèles. Le mode « expert » des drones Hubsan permet ainsi d’avoir un pilotage très nerveux. Et ainsi prendre du plaisir lorsque le quadricoptère évolue. C’est ce que l’on recherche après tout.

Au départ, on se demande pourquoi tel drone a 2 hélices ou 4 rotors. La raison est assez simple en fait. Plus vous aurez de rotors et meilleure sera la stabilité. Il est donc clair que c’est le type de drone à privilégier. La stabilisation est ainsi meilleure. Et on ne galère pas avec sa télécommande à réaliser un vol stationnaire. Même s’il est certain que plus vous monterez en gamme, et plus performante sera cette fonctionnalité. Car des systèmes embarqués (GPS, RTH) sont intégrés aux modèles haut de gamme.

Ce qu’il faut donc privilégier est un mini drone avec 4 rotors au minimum. Si vous souhaitez démarrer votre apprentissage dans les meilleures conditions bien évidemment.

Drones pour filmer : la caméra embarquée fait monter les prix

Chaque marque possède ses spécificités. Certaines montent des go-pro sur leurs drones. D’autres privilégient d’autres constructeurs. C’est avant tout une question de besoins. Vous n’aurez certainement pas besoin d’une caméra infra-rouge à vision nocturne. Si vous ne le savez pas, c’est interdit d’utiliser un drone de nuit. Je vous conseille d’ailleurs de lire mes articles sur la réglementation des drones de loisirs en France.

Le drone avec caméra embarquée permet de prendre des photos mais aussi de filmer. Réaliser de très belles photos aériennes sont donc une des possibilités qu’offre un multi-rotor.

Comme vous le savez peut-être, certains drones ont des caméras embarquées. Malheureusement, sur certains modèles, vous ne pourrez pas la changer. Que vous soyez fan du numérique ou du reflex, il y a aura bien un drone qui vous correspondra. Pour rentrer un peu plus dans le détail, voici un petit guide rapide.

1

Quel drone choisir avec caméra embarquée

La plupart des modèles possèdent désormais une caméra. Vous pouvez même trouver chez Boulanger un produit d’entrée de gamme. Sous la marque EssentielB, Boulanger commercialise ainsi un drone pour filmer avec une caméra embarquée. Vous bénéficiez sur ce modèle d’une application android. Pour obtenir un retour vidéo sur votre smartphone. Certes, ce produit est bas de gamme. Mais au moins, vous savez que pour moins de 50€, vous pouvez bénéficier de cette technologie.

Depuis 2015, le phénomène s’amplifie et de nombreux modèles sont actuellement vendus avec cette option. Les professionnels sont certainement la cible de ce marché très convoité. Pendant de longs mois, de nombreux fabricants avaient opté pour des caméras de type gopro. Désormais, ils font encore mieux avec des caméras 4K. Qui sont capables de prendre 30 clichés par seconde. Malheureusement, sur certains modèles la caméra n’est pas démontable. Il faudra donc se contenter de celle installée. Pas toujours pratique pour ceux qui recherchent les toutes dernières évolutions.

Vous souhaitez du matériel évolutif ? Avec un drone qui peut se voir doté d’une caméra amovible ? Les modèles de références sont certainement le DJI Phantom 2, le Walkera Scout X4 et le 3Drobotics Solo.

L’avantage d’une caméra amovible est que vous pouvez la retirer de votre multirotor. Et ainsi la faire fonctionner indépendamment de votre drone.


2

Quel drone choisir pour les photos aériennes

Certains photographes ou amateurs de photographies se mettent aux quadcopters aussi. Il paraitrait même que certains Youtubers s’équipent à l’heure actuelle. Un appareil photographique, qu’il soit de type numérique, reflex ou argentique peut être transporté par un drone. Encore faut-il que ce dernier possède la puissance adéquate.

Pour accueillir un appareil photo et faciliter la prise de photos aériennes, votre drone sera équipé d’une nacelle. A titre d’exemple un drone DJI S900 est capable de transporter plusieurs kilos.

Personnellement, je pense que cette typologie est réservée aux professionnels. Il faudra tout de même avoir quelques notions de pilotage. Car lorsque l’on débute, l’atterrissage n’est pas une des choses les plus faciles à appréhender.


Drone racing : devenir le Schumacher du muti rotors

C’est hallucinant mais les courses de drones sont en train de se multiplier. D’ailleurs, des chaines anglaises ont acheté les droits de certaines compétitions pour les retransmettre en direct. Il est clair que ces types de drones sont hyper performants. On se retrouve parfois dans un parking souterrain avec des fous de la télécommande. Qui tentent de faire le meilleur chrono sur un circuit prédéterminé.

Pour un débutant, ce n’est pas le type de drone à choisir en premier lieu. Car le crash contre le mur est assuré. Il vaudra mieux faire ses armes sur des mi drones en matière de pilotage. Et pourquoi pas par la suite s’initier aux drones de compétitions.

L’immersion Vortex est certainement un des modèles les plus côtés. Walkera propose aussi ce genre d’aéromodèles à des prix plus intéressants. Par ailleurs, vous pourrez ugrader certains drones. De quoi leur mettre un nouveau moteur plus puissant pour réaliser les acrobaties de votre choix.

J’espère que ce topo est assez complet. Et qu’il vous a plu. On peut aussi citer les questions suivantes : Quel drone pour un enfant ou quel drone choisir pour Noël. Mais j’aurais l’occasion d’y revenir dans quelques temps.

Nous serions heureux d'obtenir votre avis.

Leave a reply